Qu'est ce que le traitement autoclave ?

En parcourant nos produits sur Leman Bois, vous avez certainement déjà rencontré le terme de traitement autoclave. Cet article vous aidera à y voir plus clair sur ce traitement spécifique du bois et ses nombreuses propriétés.

Qu’est ce que le traitement autoclave ?

Le traitement autoclave désigne un procédé de traitement du bois qui vise à le rendre imputrescible. En effet, certains types de bois ne le sont pas naturellement. Nous pouvons notamment citer le sapin sylvestre polaire (ou sapin rouge du nord) qui nécessite donc ce type de traitement.

Si le bois se situe en extérieur, comme c’est notamment le cas pour une terrasse ou un abri de jardin, celui-ci est fortement sollicité par les éléments. Il y a de ce fait un risque qu’il pourrisse et se détériore au cours du temps. C’est encore plus le cas si le bois se trouve en contact permanent avec la terre. Chez Leman Bois, nous portons une attention toute particulière à la qualité de nos matériaux. Nous veillons également à ce que nos produits s’inscrivent dans la durée. C’est pourquoi nous utilisons des matériaux imputrescibles ou traités pour le devenir c'est-à-dire avec un traitement autoclave.

Il existe aussi d’autres traitements comme le trempage ou l’aspersion qui ne se fait qu’en surface tandis que l’autoclave se fait en profondeur.

Comment fonctionne le traitement autoclave du bois ?

Le principe est simple : le bois va s’imprégner d’un produit de protection. Le procédé se déroule en plusieurs étapes :
Le bois est d’abord placé dans l’autoclave, un long cylindre hermétique de 2m de diamètre. Il s’agit dans un premier temps de retirer la totalité de l’air contenu dans le tube. Ce processus permet d’extraire l’eau contenu dans le bois.
La deuxième étape consiste à injecter le produit de longévité à l’intérieur de l’autoclave sous pression jusqu’à 13 bars. Cette pression va permettre de faciliter la pénétration du produit dans le bois en profondeur. Une fois le bois imprégné à saturation, celui-ci est maintenu sous pression par sécurité une demi-heure supplémentaire. L’opération peut, en totalité, durer trois heures.
Ensuite, on retire le produit du cylindre pour créer de nouveau un vide d’air qui va permettre d’évacuer le surplus de produit de traitement du bois. Enfin, les bois sèchent jusqu’à la fixation totale.

Quels sont les avantages du traitement autoclave ?

Opter pour un bois traité autoclave revêt plusieurs avantages :

  • La pérennité : le bois est traité pour être plus résistant notamment face à l'humidité. Il est ainsi fait pour durer longtemps. Ils sont garantis minimum 10 ans contre la pourriture
  • Faire des économies : un bois traité est résistant, de ce fait, vous n’avez pas besoin d’investir dans des travaux de maintenance de votre terrasse ou de votre abri de jardin !
  • C’est un gage de qualité du bois
  • C’est écologique : le traitement du bois se fait avec un produit non nocif pour l’environnement

Doit-on entretenir un bois autoclavé ?

Puisque le traitement autoclave assure la longévité du bois, ce dernier ne nécessite par conséquent que très peu d’entretien. Ils sont traités afin d’être protégés des agressions extérieures que ce soit l’humidité ou les insectes. D'un point de vue esthétique, le bois peut cependant avoir tendance à griser dans le temps, et cela est totalement naturel. Afin de préserver la couleur de votre bois (lorsque celle-ci vous convient), vous pouvez utiliser un saturateur. Nous proposons une gamme de produits adaptés au traitement du bois. En revanche, nous vous conseillons tout de même de laver et de brosser le bois autoclavé une à deux fois par an.

Qu’est qu’un bois de classe IV ?

Le traitement autoclave est possible sur les différents types de bois mais s’avère indispensable lorsqu’il s’agit d’un bois de classe 4. Il existe en effet différentes catégories de bois que l’on distingue en fonction de son exposition aux différentes sollicitations :

  • Classe 1 : bois en intérieur qui n’est pas en contact avec l’humidité
  • Classe 2 : en intérieur et protégé des intempéries. Humidification occasionnelle.
  • Classe 3.1 : bois en extérieur, sans contact avec le sol. Exposé à l’humidité fréquemment sur des périodes très courtes avec un séchage complet.
  • Classe 3.2 : en extérieur, sans contact avec le sol. Humidifié régulièrement sur de longues périodes mais non continues. Avec un séchage complet entre deux périodes.
  • Classe 4 : en extérieur et en contact avec de l’eau douce régulièrement voire constamment